Dossier d’apprentissage ou Portfolio

Général

Un portfolio électronique contenant le cursus en stage, les traces d’apprentissage réalisées, et tout élément qui permet d’apprécier la progression de l’étudiant pendant la durée de son DES est constitué dans l’espace numérique de travail de celui-ci.
Outre les traces d’apprentissage, le port folio comporte :
– La preuve des 3 rencontres avec le tuteur
– La preuve de la présence aux enseignements obligatoires, confirmée par le secrétariat de scolarité.
– Un document synthétisant le travail réalisé avec le tuteur, co-signé par l’étudiant et le tuteur
– Un document de synthèse rédigé par l’étudiant portant sur les modalités de ses acquisitions de compétences en stage et hors stage, sur les travaux scientifiques qu’il a réalisés, sur sa participation à des congrès, ou toute autre formation ou expérience complémentaire.

Le portfolio est présenté lors de l’entretien de validation de phase socle, lors des rencontres avec le tuteur, et lors de l’entretien de validation de DES.

Les enseignements hors stage

 

La validation de l’enseignement hors stage se fait par :
– La présence aux enseignements organisés,
– La validation de la production personnelle de l’étudiant sous forme de traces d’apprentissage

Adaptation des modalités d’évaluation dans des circonstances exceptionnelles (#covid-19) :
« Lorsqu’ils sont confrontés à des situations exceptionnelles affectant le déroulement normal des
enseignements et des examens, les établissements peuvent adapter les modalités d’évaluation en garantissant la qualité des diplômes délivrés, notamment en recourant aux usages du numérique. »

Les enseignements organisés et obligatoires sont :

  1. GEP (Groupes d’Echanges de Pratique) : ces enseignements en groupes sont organisés et animés par un médecin généraliste enseignant. Ils ont lieu à Albertville, Annecy, Chambéry, Grenoble, Sallanches, Thonon et Voiron. Les séances se déroulent de préférence en journée et ont une durée maximale de 3 heures 30. Chaque centre est autonome et fixe les modalités pratiques en début de semestre.
    Pour valider un semestre de GEP, l’étudiant doit avoir effectué 4 séances dans le même groupe.
    Les groupes d’échanges de pratique ou groupes de pairs organisés lors des stages chez le praticien peuvent se substituer aux GEP une fois au cours du DES.
  2. Séminaire d’accueil : il a lieu lors du premier semestre.
  3. Ateliers d’élaboration de traces d’apprentissage : ces ateliers d’échange de pratiques sont centrés sur la famille de situation « premier recours » et sur l’aide à la rédaction des traces d’apprentissage. Leur durée est de 3 demi-journées. Ils sont organisés au début de la phase socle.
  4. Atelier RSCA (Récit de Situation Complexe Authentique) : obligatoire en deuxième année de phase d’approfondissement
  5. Séminaires recherche : ils constituent une aide méthodologique pour les travaux de recherche et de thèse.
    1. Séminaire de recherche bibliographique : Il a lieu au cours de la phase socle. Il prend la forme d’un tutoriel en ligne.
    2. Séminaire de lecture critique : Il a lieu au cours de la phase socle. Il prend la forme d’un tutoriel en ligne. Il donne lieu à la réalisation d’une annexe à la troisième et septième trace.
    3. Séminaire de recueil de données : Il a lieu au cours de la phase socle. Il prend la forme d’un tutoriel en ligne.
    4. Plusieurs séminaires en ligne, optionnels, sont proposés au cours de la phase d’approfondissement.
    5. Accompagnement de thèse : Le thésard et son directeur de thèse peuvent être reçus sur demande au cours d’une session dédiée
  6. Ateliers de communication : obligatoires, ces ateliers sont décentralisés (Grenoble, Chambéry et Annecy)
  7. Séminaires thématiques : ces séminaires d’une durée d’une demi-journée ou d’une journée s’adressent aux étudiants de la phase d’approfondissement.

La présence aux enseignements est attestée par une liste d’émargement. Toute inscription est définitive et implique une obligation de participation.

Peuvent valoriser le dossier de l’étudiant :
– Participation au congrès de la médecine générale (CMGF) et ses régionales ou au congrès du CNGE,
– Présentation orale dans l’un des deux congrès précédents,
– Participation à la journée annuelle de médecin de montagne,
– Participation à d’autres congrès avec l’approbation du coordonnateur du DES.

– Tests de lecture des revues Prescrire ou Exercer
– Engagement syndical ou humanitaire sur demande écrite argumentée au coordonnateur du DES.

Traces d’apprentissage

Les traces d’apprentissage sont un travail personnel, rédactionnel, qui atteste de la manière dont l’étudiant acquière les compétences génériques de la spécialité médecine générale.
Les traces sont validées par le tuteur.
Une trace particulière constituée par une lecture critique de ressource documentaire est réalisée en phase socle.
Une trace particulière nommée Récit de Situation Complexe Authentique (RSCA) est réalisée en seconde année de phase d’approfondissement.

 

Contacts avec le tuteur

Les internes sont accompagnés dans leur cursus par un tuteur. Celui-ci est chargé, entre autres, de veiller à la production des traces d’apprentissage nécessaire à la constitution de leur dossier d’apprentissage.

Au cours du DES, 3 rencontres interne-tuteur sont obligatoires, une par année de DES, la première ayant lieu dans les 3 premiers mois.